PARTAGER

On parle souvent des virus, des attaques informatiques, des pertes colossales d’argent ou de données, mais quand est-il de votre temps perdu à recevoir des emails inutiles, à les trier, sans parler du risque potentiel de recevoir des virus ou du phishing ? Le spam est le fléau typique de la messagerie, et s’en débarrasser n’est pas facile. SecuriteSI vous propose une panoplie de conseils pour limiter au possible les inconvénients du spam.

Quelques chiffres sur le spam

Selon Kapersky Lab, en 2017 :

  • le spam représente 56.63% du trafic total des emails, avec une légère baisse de 1,68%
  • les attaques de phishing auraient augmenté de 59% en 1 an
  • Les 3 pays qui génèrent le plus de spam sont les USA, la Chine et le Vietnam
  • dans le top 10 des spammeurs, on trouve également l’Inde, l’Allemagne, la Russie, le Brésil, la France et l’Italie.

Partager ses adresses mail avec parcimonie

Pour limiter le spam, il faut être prévoyant. Disposer de plusieurs boites mails, et cibler ses partages en fonction du potentiel de spam est une solution. Ne pas écrire ses adresses mail en clair sur le net est un autre moyen de réduire le spam, dans la mesure où il existe des robots qui parcourent le web et se contentent de collecter toutes les adresses possibles en vue de spam.

Se désinscrire

Se désinscrire des newsletters et autres emails de relances commerciaux est un bon moyen de diminuer le nombre de ses spams. Alors bien sûr, il y a la méthode à l’ancienne… lorsqu’on reçoit un mail, on clique sur le texte de désinscription et puis il y a la méthode moderne, efficace… le service de désinscription de spam. Pour ce type de services, nous vous recommandons Mailstrom ou Unroll.me. C’est pratique, facile, rapide, et vous pouvez l’essayer avant de payer !

Utiliser les options de votre boîte de réception

Selon le client mail que vous utilisez, il vous est possible de renforcer ou de diminuer votre action contre les spams. Par exemple, si vous utilisez Outlook, il est possible de modifier le niveau de protection contre le courrier indésirable à élevé ou Listes approuvées uniquement. Attention toutefois à vérifier vos dossier spam de temps en temps pour vérifier qu’aucun message ne s’y est niché par erreur.

Utiliser des logiciels anti spam

Le logiciel anti spam, c’est la rolls de la protection contre les spams. Pour les particuliers, l’anti-spam est généralement lié à l’anti-virus, mais pour les entreprises, il existe des logiciels et des services d’excellente qualité, des solutions installées dans le Cloud, qui ne nécessitent ni paramétrages, ni téléchargements, et qui permettent de se protéger contre diverses pratiques malveillantes, comme par exemple, l’anti-scam, l’anti-ransomware, ou encore la protection contre les attaques par déni de service.

Participer au signalement des spams

Parfois votre anti-spam fonctionne très bien, et parfois, les mails de spam passent entre les mailles du filet. Dans ce cas, vous pouvez également participer à l’effort collectif contre le spam en signalant le mail à votre service antispam. Non seulement le même mail ne pourra plus revenir dans votre boite, mais vous permettez généreusement aux autres utilisateurs d’en être également débarrassé !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here