Accueil Evénements sécurité informatique La Hackacademy : une campagne de sensibilisation façon télé réalité

La Hackacademy : une campagne de sensibilisation façon télé réalité

82
0
PARTAGER
teaser hack-academy

Elle sont suffisamment rares pour mériter d’être citées : une campagne de sensibilisation à la sécurité informatique originale a été mise en ligne début octobre. L’objectif : apprendre à “monsieur tout le monde” les bons réflexes en matière de protection des données, le tout sur un ton humoristique et décalé. Alors, votre verdict, réussi, pas réussi ? Nos explications et notre retour sur la campagne…

Cette initiative est financée à hauteur de 500 000 € par des entreprises privées et affiche des partenaires tels que Airbus, Air France, Thalès ou encore le Crédit agricole, pour n’en citer que quelques-uns.

Parce que les attaques informatiques sont de plus en plus sophistiqués et que beaucoup de gens ne portent pas plainte, il est important de faire de la cyber sécurité une cause nationale. C’est ainsi que Jean-Yves Latournerie, préfet chargé de la lutte contre les cybermenaces, justifie la démarche.

cigref-campagne-hack-academy

Mais toute l’originalité de la campagne, c’est qu’au lieu de créer un climat anxiogène, plutôt attendu dans ce domaine, elle se concentre sur le décalage et l’humour avec une parodie d’émission de télé réalité.

Sur le site de la Hack Academy On retrouve ainsi la présentation de quatre candidats hauts en couleur, représentant des profils de hackers différents, et qui vont devoir vous prouver à quel point il est facile pour eux de pirater vos informations bancaires, de deviner votre mot de passe, de déposer des logiciels malveillants sur votre ordinateur ou de se faire envoyer de l’argent via une arnaque par e-mail.

Un peu lourd mais tout de même drôle, on se laisse convaincre par le format télé réalité décalé qui reprend tous les codes de ce type d’émission, présentation des personnages, mise en scène des épreuves, et jury antipathique au possible. Loin des discours moralisateurs ou culpabilisateur, cette campagne est une bouffée d’air frais qu’on aimerait virale au possible. Reste à savoir si cet humour touchera les internautes ?

Faites le test, rendez-vous sur le site pour vous faire votre propre avis et n’hésitez pas à nous laisser votre opinion en commentaire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here